Zone de Texte:  

 

info Lutzelhouse

Fêtes

Club Vosgien

info Sport

Gare et trains

Faits divers

Nideck

Calendrier

Services

Petites Annonces

Galerie photos

Horaires trains

Inscription

 

 

 

Alsannuaire. 
Le moteur de recherche 100% alsacien.

 

    Info LUTZELHOUSE:

    à l'écoute des associations, et des loisirs, du village.

 

 

 

 

 

Vaillants face à la pluie

« Les exposants ont persévéré», se félicite Daniel Simoni le président de Proval l'association organisatrice réunissant les artisans, industriels et commerçants de la Vallée de la Bruche, «La pluie n'a pas pu freiner leur enthousiasme et c'est en abritant leur espace de vente qu'il ont pu préserver leur marchandise aux moments les plus difficiles de la matinée ».
 Il est 15h30 et le temps se décide enfin à montrer un peu de soleil, cela ne durera pas, mais, entre-temps le public fourmille dans les rues de Rothau en farfouillant, chinant et discutant les prix. On peut voir une petite fille prenant possession d'une auto à pédale, et un passant montrant tout son intérêt pour des vieux livres. « Nous avions initialement plus de 160 inscrits poursuit le responsable et les aléas de la météo ont tout de même déplacé 80% des demandeurs ».
 Pour Daniel, le marché aux puces de Rothau qui arrive à sa 12e édition détient aujourd'hui une bonne assise, et le bouche à oreille com! munique que de bonnes affaires se font ici. « Que dire ?, ajoute le président, si aujourd'hui il n'avait pas plu, nous aurions eu un cru 2008 exceptionnel avec des allées archi-bondées ».

« Nous avons rangé tout ce qui craignait l'eau »

 Pour l'association organisatrice, un événement de ce type nécessite plusieurs mois de préparation. « Le début de l'année est consacré au côté administratif de l'opération, rappelle le responsable, mais nous sommes vraiment sur le qui vive dès le 15 juin où les premières inscriptions arrivent, avec une priorité pour les habitués qui gardent toujours leur emplacement de l'an passé.  »
 Béatrice et Delphine, toutes deux de Rothau témoignent d'une matinée difficile où il a été tout de même permis de vendre entre deux averses. « Nous étions bien abritées, dit l'une d'entre elles, de plus nous avions la musique de la sono juste à côté de nous, cela nous a permis de nous distraire et d'oublier un moment le mauva! is temps ».
 Geoffroy et Lucie venant de Bischoffsheim, ont protégé tout ce qu'ils pouvaient contre les assauts de la pluie. « Nous avons rangé tout ce qui craignait l'eau et nous avons attendu que cela ce passe », dit le jeune homme. Le couple avoue avoir vécu de meilleurs moments, tant sur les ventes, que sur l'intérêt du chaland au regard de la marchandise. « On discute parfois les objets sur 50 cents ou 1 euro, c'est dur, rappelle Geoffroy, certaines personnes ne seraient pas mécontentes que l'on fasse cadeau de tout notre étalage ».

JPO

© Dernières Nouvelles d'Alsace - 17.8.2008

 

Premier forum des professionnels

Proval, l'association des professionnels de la haute vallée de la Bruche, organise samedi 29 et dimanche 30 septembre à la salle polyvalente de Plaine le premier forum des professionnel de la haute vallée de la Bruche.
De nombreux commerçants, artisans et chefs d'entreprise du secteur auront leur stand dans la salle et autour et accueilleront le public le samedi de 14 h à 21 h et le dimanche de 10 h à 18 h.

38 exposants annoncés
 

Quelque 38 exposants sont annoncés à cette manifestation, qui proposera une animation continue, des défilés de mode, démonstrations, dégustation, de la restauration et une tombola gratuite. Vente directe des exposants sur les stands. L'entrée est gratuite.

 

Samedi 29 et dimanche 30 septembre 2007, à la salle polyvalente de Plaine, premier forum des professionnel de la haute vallée de la Bruche.

 

 

Jour de braderie

 

L'événement était attendu, le beau temps aussi était attendu, et l'un et l'autre furent au rendez-vous dimanche à Schirmeck : c'était le jour de la grande braderie.

La braderie de Schirmeck-La Broque était dans sa 35e édition, mais c'était la première pour Proval, association des commerçants et artisans de la communauté de communes Haute-Bruche (qui a remplacé les deux anciennes associations, l'Acalas et Comaro).
 Une manifestation de cette ampleur se prépare de longue date, et Pierre Mathiot, ancien président de l'Acalas, en est à l'organisation de sa 10e braderie, assisté de Christelle Ladenburger, agent de développement à la ComCom et détachée auprès de Proval.

Chacun peut se préparer à l'arrivée du public dès 9 h

 Ce sont tous les dossiers d'inscription et demandes de réservation qui sont à traiter, avec attribution des emplacements, les multiples contacts, la communication autour de l'événement à assurer, bref de quoi bien occuper le temps des responsables de l'opération « braderie ».
 Et puis le jour « J » arrive, et là il s'agit de mettre en place une équipe de quinze bénévoles, car les tâches sont nombreuses. L'accueil des exposants se fait à partir de 6 h, avec la vente des places non encore attribuées. A 8 h, c'est l'attribution des emplacements non occupés, tout se passe dans le meilleur esprit, et chacun peut se préparer à l'arrivée du public dès 9 h.
 Puis dans la journée, ce seront les visites à tous les exposants, de manière à privilégier une relation de qualité entre les commerçants et les organisateurs, et préparer ainsi la prochaine édition.
 En fin de journée, réunion à chaud de tous les intervenants pour dégager un premier bilan de la journée, en pensant déjà à l'année prochaine.

Le nombre de participants fidèles a tendance à augmenter

 Quant à 2007, sous un soleil éclatant, peut-être un peu chaud l'après-midi, le bilan provisoire est satisfaisant. Environ 180 exposants, commerçants non sédentaires, avaient pris place dans la Grand'Rue, la rue de la Gare de La Broque et la rue de la Gare de Schirmeck, ainsi qu'une trentaine de commerçants locaux qui pouvaient disposer gratuitement de l'emplacement devant leur magasin.
 L'offre est très variée, allant d'un magnifique étal d'oignons à des stands de charcuterie ou de confiseries, des jeans dégriffés (une habituée) au balais mécanique miracle qui sait presque tout faire, de la musique en piles de CD ou encore de l'horlogerie et de la bijouterie. Un peu de nostalgie en regrettant la disparition progressive des camelots qui savaient si bien animer leur secteur par leur bagout inépuisable.
 La fréquentation faiblit un peu au plus chaud de l'après-midi, mais le sentiment généralement constaté est que la braderie de Schirmeck est une « bonne braderie », ceci expliquant sans doute pourquoi le nombre de participants fidèles a plutôt tendance à augmenter.

© Dernières Nouvelles d'Alsace du Mer 8 août 2007

 

 

 

 

Les projets de Proval

L'association Proval, qui a repris le flambeau de l'animation, de la communication et de l'information des commerçants et artisans de la communauté de communes de la Haute-Bruche, tenait sa première assemblée générale dans la salle des fêtes de Lutzelhouse.
 Proval est née le 6 juillet 2006, alors que les associations Comaro et Acalas s'éteignaient en décembre 2006, car il y avait nécessité de parler d'une seule voix avec l'interlocuteur privilégié qu'est la ComCom.

Il sera nécessaire de montrer dynamisme et créativité

 L'assistance nombreuse ne pouvait que consolider les convictions de Daniel Simoni, président de l'association qui compte aujourd'hui une quarantaine de membres, et dont l'objectif est d'atteindre les 140 adhérents d'ici deux ans. Objectif trop ambitieux ? Peut-être pas en considération du vivier de commerçants et artisans de la ComCom qui est évalué à près de 400 acteurs, et auprès desquels il sera nécessaire de montrer dynamisme et créativité.
 Après les souhaits de bienvenue d'Henri Gérard, maire de Lutzelhouse, et le rapport moral de Daniel Simoni, il fut commenté la première opération d'animation de la jeune association, l'opération « Tapis rouge » à Schirmeck, le 16 décembre, suivie par 66 participants, opération dont le succès fut certain.
 Les projets pour la période 2007/2008 sont nombreux. Une action est prévue pour la fête des mères, qui consistera, sans vouloir trop dévoiler le projet, dans un « panier garni ». Puis, il y aura la fête de la musique, la braderie du premier week-end d'août et la très ancienne et traditionnelle brocante de Rothau le 15 août. De plus, un système de bons d'achat est à l'étude.
 Enfin, fin septembre, sera organisé dans la salle des fêtes de Plaine, un forum qui offrira 70 emplacements, prioritaires pour les membres de l'association.
 La panoplie d'animations sera aussi complétée et soutenue par un programme fourni d'actions de promotion et de communication  : projet d'un système de cartes de fidélité, élaboration d'une « charte de qualité Proval », vitrophanie identifiant les adhérents, diffusion de spots sur les radio et TV locales, et pour 2008 création d'un annuaire des professionnels utile à la communication extérieure et devant susciter un effet réseau à l'interne.

Parrainage et aide technique

 Une réflexion est aussi engagée vers la mise au point d'un site internet, qui aurait pour vocation de présenter Proval et chacun de ses membres qui y disposerait de sa page, et suivre au plus près les actualités de l'association.
 Les nouveaux créateurs ou repreneurs font également l'objet d'attentions soutenues de la part de leurs aînés, puisqu'ils peuvent bénéficier d'un parrainage et d'un accompagnement, aide technique et psychologique par une charte de parrainage, et même financièrement par l'octroi d'un prêt d'honneur.
 Ont assisté à cette assemblée : Alain Ferry! , député, les conseillers généraux Alice Morel et Frédéric Bierry, le délégué régional au commerce et à l'artisanat, Michel Perego, le président de la ComCom, Pierre Grandadam ainsi que de nombreux maires de la Haute-Bruche.

© Dernières Nouvelles d'Alsace - 17.4.2007

 

 

Retour sur la communauté israélite

Pour souligner le classement de la synagogue de Schirmeck en monument historique, le dernier numéro de la revue « Essor » est intégralement consacré à la communauté israélite de Schirmeck.

Trente-deux pages, supérieurement illustrées, retracent l'histoire de cette communauté à présent disparue. Différents auteurs ont essayé, dans une douzaine d'articles, d'éveiller des souvenirs aux plus anciens lecteurs, et de retracer une fraction d'un passé relativement récent aux plus jeunes.
 L'invitation à la promenade dans la Grand’ rue du Schirmeck d'antan est l'iconographie loquace d'un intéressant article du président Paul Loison intitulé « La communauté israélite et la synagogue ». Se basant sur un travail antérieur paru dans la revue, l'auteur a rédigé le compte-rendu de recherches effectuées dans les cimetières, au consistoire israélite de Strasbourg, dans différentes mairies. Il conclut avec la destinée de la synagogue de Schirmeck.

Oberlin fut un protecteur des juifs

 Le lecteur ira ensuite se balader dans Schirmeck, revue en main, rapprocher les bâtiments occupés actuellement par des enseignes telles les DNA, le Crédit agricole, la Banque populaire et le Coin fleuri, de leur aspect de jadis. Gérard et Marie-Thérèse Fischer se penchent longuement sur la synagogue et la communauté, leur vocabulaire, la célébration des offices, les énigmatiques tables de la loi qui sont fixées sur la synagogue de Schirmeck. Dorénavant le lecteur sera ce qu'est la Shoul, le Rabbi, la Torah, quand célèbre-t-on le Chabbat, et que le nouvel an juif s'appelle Roch Hachana.
 Ils évoquent également la construction de la synagogue de Schirmeck et la découverte d'une ancienne colonie de vacances à la Salcée. Intarissables, ils rappellent aux lecteurs qu'à Plaine se déroule un chemin des Juifs et que Jean-Frédéric Oberlin fut un protecteur des juifs, montrant que ce qu'il enseignait par la parole, il tenait à le manifester dans ses actes.
 Gérard Weil, quant à lui, se souvient «C'était en mai 1940 » et Léone Chipon signale qu'à Senones vivait aussi une communauté juive qui avait une synagogue devenue temple protestant en 1949.
 D'autres communications évoquent la mémorable colonie de vacances « Henri Levy », démolie lors de la réalisation du lotissement « La Saulcy », et rappellent que Schirmeck avait, après la première guerre mondiale, un maire qui s'appelait Camille Simonin. Ce personnage est par ailleurs largement cité dans la traditionnelle « Gazette ».

Le numéro est en vente dans toutes les librairies et bureaux de tabac ainsi qu'au local de l'Essor, 67 rue de l'Eglise à Schirmeck, ouvert tous les mercredis de 9 h à 12 h, Tél: 03 88 49 68 49 ou au 06 18 28 88 81.

 

 
 

 

Le Sivom change de nom

 le sivom s'appelle SIVOM BRUCHE HASEL 

Le changement de nom a été décidé par l'assemblée à l'unanimité, afin de simplifier une appellation quelque peu compliquée. Rappelons que les localités associées dans le SIVOM sont Hersbach, Wisches, Netzenbach, Russ, Schwarzbach, Muhlbach, Lutzelhouse et Urmatt pour la Bruche, et Oberhaslach, Niederhaslach pour la Hasel.
 En septembre 2006, a été créé un poste de technicien supérieur principal devant permettre au SIVOM d'assurer sa maîtrise d'oeuvre. Un bureau est aménagé à cet effet dans la maison des associations, adjacente à la mairie de Lutzelhouse.

Une évolution favorable de la pollution

 Le point a été fait sur le fonctionnement de la station d'épuration. Et l'on constate une évolution favorable de la pollution. Concernant l'épandage des boues, il a été nécessaire d'évacuer 470 tonnes à composter. Ce volume est justifié par les conditions atmosphériques de l'été 2006. De même pour 2007, il sera prévu d'évacuer environ 400 tonnes, car il sera impossible de tout épandre.
 Le volume prévisionnel d'eaux usées est de 500 000 m³. Les tarifs en vigueur pour l'exercice 2007 sont inchangés par rapport à 2006. Pour la redevance assainissement collectif, la part proportionnelle du m³ est de 0,65€ HT, et la part fixe par abonné est de 37 € HT/an. De même, les participations pour défaut de branchement à l'égout, et les participations pour raccordement à l'égout restent inchangées.
 Le compte administratif a été approuvé et, après leur présentation, les budgets primitif et primitif avec reprise des résultats ont été adopté
s.

© Dernières Nouvelles d'Alsace - 29.3.2007

 

 

 

 

 

Les dossiers en revue

ZA de Muhlbach : La zone artisanale de Muhlbach sur Bruche arrive à son terme. La voirie provisoire va être réalisée prochainement et la vente des lots aux entreprises va pouvoir commencer. Les élus communautaires ont fixé le prix à 15 € du m² (HT). Trois entreprises ont fait des propositions fermes. Pour l'heure la création nette d'emplois reste faible, moins d'une dizaine, mais « il faut soutenir l'emploi sur notre territoire quoi que l'on dise sur le taux de chômage » a rappelé le président Pierre Grandadam. Et de souligner la situation de CQFD à Natzwiller qui va supprimer 21 postes. Au total, si tous les lots sont vendus, l'opération chiffrée au départ à un million d'euros ne coûtera à la collectivité que 260 000 €.

Steinheil : La com'com a enfin pu récupérer l'ordonnance du juge autorisant la vente du site à la collectivité. L'acte de vente pourrait être signé en août et le début des travaux engagés dans la foulée. Pierre Grandadam s'est dit « navré que l'on ne puisse pas aller plus vite car les enjeux en terme de pollution sont importants »

 

Ferme de la Perheux : La com'com va demander le permis de construire nécessaire à la réalisation d'un espace d'accueil touristique à la ferme de la Perheux à Wildersbach. Les lots ont également été attribués aux entreprises pour un coût de près de 141 000 euros.
Terrain de football. le chantier du terrain de football synthétique de Barembach subit lui quelque retard mais cela avance tout de même
Maison de Services de Saâles. La com'com va prendre en charge la maîtrise d'ouvrage des travaux de démolition de la grange située à l'arrière de la maison des services de Saâles.

 

Ateliers-relais : L'atelier-relais de Colroy-la-Roche devrait être livré en septembre tandis que celui de Schirmeck avance également à grands pas.

 

Subventions : La com'com va verser une subvention de 7600 € à l'association des commerçants Proval pour l'organisation du Forum des professionnels prévu les 29 et 30 septembre à la salle polyvalente de Plaine. Le coût total de l'opératio! n est chiffré à 65 700 €.
 -La com'com va verser une subvention de 6 000 € pour le symposium de sculpture. Les Géants du Nideck intégreront cette année les communes de Lutzelhouse et Wisches. L'attribution de cette subvention n'a pas fait l'unanimité : quatre élus se sont abstenus. La commune de Lutzelhouse a par ailleurs voté elle-même une subvention de 5000 € subventionnée à hauteur de 1750 € par la com'com pour cette manifestation.
Théâtre. La com'com accueillera en janvier durant une semaine la troupe théâtrale de La Mesnie qui donnera une série de représentations pour les scolaires ainsi qu'une représentation pour le grand public du "Malade Imaginaire". Rothau a été retenue pour accueillir cette manifestation, sans doute, comme l'ont fait remarquer plusieurs élus, parce que son maire est médecin. L'opération revient à 6000 €.

H.M.

© Dernières Nouvelles d'Alsace - 27.7.2007

 

 

 

Vos amis, vos familles, vos voisins…

ne sont pas encore abonné à info Lutzelhouse

ils leurs suffit d'envoyer, leurs coordonnées à:  Inscription

faites passer le message !

 

    Info LUTZELHOUSE:

    Association Bruche Contact